franceolympique.com
Archives des actu' >

10/05/06 - L'Assemblée Générale 2006 du CNOSF

Le 12/05/2006

Au cours de son Assemblée Générale annuelle, qui s'est tenue le 10 mai 2006 à la maison du sport français, le Conseil d'Administration du CNOSF a été porté à 45 membres avec l'élection de Nadège Esteban (fédération Française de Baseball et Softball) et de Nadia Grimault (fédération française de Taekwondo) aux deux postes réservés aux femmes au sein du collège des fédérations olympiques.

Ouverte par le rapport moral présenté par Michel Vial, secrétaire général, l'Assemblée Générale 2006 a été ponctuée par les interventions du Trésorier général André Auberger (rapport financier) et des vice-présidents André Leclercq (carnet de vie du bénévole), Bernard Lapasset (sport professionnel), Denis Masseglia (livre blanc du mouvement sportif), Claude-Louis Gallien (lutte contre le dopage), Jean-Michel Brun (veille juridique), Jacques Rey (IFoMoS, l'institut de formation du mouvement sportif), Jean-Pierre Champion (les brevets fédéraux), Bernard Amsalem (aménagement du territoire et journée olympique du 23 juin), Christian Bîmes (le sport au service de la jeunesse défavorisée) et Georges Planchot (le Centre National de Développement du Sport).

Les Fédérations Françaises de Full Contact et de Muay Thai & disciplines associées ont été définitivement affiliées au CNOSF après une période probatoire de deux ans, tandis que celle de Taï Chi Chuan Qi Gong est entrée en période probatoire.

Henri Sérandour : "Un engouement prolongé"

Lors de son discours de clôture, en présence de Jean-François Lamour, ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative, le président Henri Sérandour est revenu sur la défaite de Paris face à Londres pour l'attribution des Jeux Olympiques 2012, le 6 juillet 2005 à Singapour, insistant sur les prolongements positifs du formidable élan crée par cette candidature : «En vous accueillant aujourd'hui à l'occasion de notre assemblée générale, un moment très important dans la vie de notre mouvement associatif, je ne puis m'empêcher de revenir un an en arrière, au moment où vous me renouveliez votre confiance, et de penser à ce formidable élan de toute la société française pour la candidature de Paris à l'organisation des Jeux Olympiques de 2012.

Cet élan pour l'olympisme et le sport portait une très grande espérance et suscitait par la qualité des réponses apportées aux demandes du CIO une fierté légitime du mouvement sportif. Hélas, notre espérance n'a pas été couronnée de succès et nous avons du nous résoudre à voir passer notre rêve olympique et ses promesses d'un bel avenir sans doute magnifié par la force du symbole des Jeux.

Notre défaite en finale contre Londres a été, certes, amèrement ressentie mais elle n'a pas anéanti le dynamisme de nos fédérations qui se sont illustrées tout au long de la saison estivale 2005 par de remarquables résultats, tant au plus haut niveau que chez les Juniors. Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Turin, ainsi que de très récents succès ou de belles promesses en attestent également avec vigueur.

Trois semaines après Singapour, qui sonne pour beaucoup comme une défaite navale du nom de Trafalgar, le CNOSF et le Ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative étaient reçus par le Premier Ministre pour tirer les enseignements de notre candidature et tracer les grandes lignes d'un Plan National de Développement du Sport.

Le formidable engouement né de la candidature se devait, en effet, d'être prolongé et conduire à faire ce que nous avions déclaré vouloir faire en réalisant les grands équipements dont le sport français a le plus grand besoin.

Avec la création du Centre national de Développement du Sport, le Plan National de Développement du Sport est aujourd'hui une réalité concrétisée par des projets de réalisation, notamment, du Stade Aquatique, du Vélodrome, du Centre de Tir, de la base nautique de Vaires sur marne et d'une grande salle omnisports ; des projets portés par l'Etat avec le financement du CNDS et des collectivités publiques et menés dans l'esprit de la candidature avec l'expertise des fédérations concernées


Henri Sérandour a également salué la création du CNDS : «Depuis les Etats Généraux du Sport, il y a bientôt 4 ans, de nombreux projets ont été menés à bien en collaboration avec le MJSVA ; celui qui consistait à créer le CNDS n'était certainement pas le moins anodin puisqu'il concerne le financement de nos activités.

J'ai une grande confiance en ce nouvel EPA qui marquera certainement une étape importante dans la vie de notre mouvement. Nous y sommes totalement impliqués et je suis certain que son évolution au fil du temps nous permettra de jouer pleinement notre rôle et de participer activement à la bonne gestion de notre développement.

Notre participation active sera d'autant plus essentielle que les retombées économiques de nos activités seront importantes. Le journal la Tribune titrait récemment « Quand les arènes du sport musclent l'économie nationale » et précise que ce secteur pèse aujourd'hui 1,73% du PIB et qu'avec un rythme de croissance de 3% sur la décennie à venir, il attire de plus en plus d'investisseurs ». Cette perspective est le résultat de votre engagement à tous (…)

Nous avons le sentiment qu'une nouvelle étape s'ouvre à nous, non pas parce que l'organisation des Jeux nous a été refusée mais bien parce que le sport occupe une place grandissante dans notre société et qu'il doit faire face à de multiples voire nouvelles sollicitations. Aidé par l'Etat et les collectivités territoriales et locales, le mouvement sportif se doit certainement de développer ou d'approfondir des partenariats avec des partenaires privés comme nous l'avons dit mais il doit aussi évoluer pour concrétiser ses intentions
»

«Le lien qui nous unit, c'est la solidarité. Qu'elle soit notre pain quotidien» a conclu le président Sérandour.


Huit résolutions adoptées

Au cours de l'Assemblée Générale, huit résolutions ont été adoptées à l'unanimité :

Première résolution :
L'Assemblée générale approuve le procès-verbal de l'Assemblée générale du 11 mai 2005.

Deuxième résolution :
L'Assemblée générale adopte le rapport moral qui lui a été présenté.

Troisième résolution :
L'Assemblée générale, après avoir pris connaissance du rapport de gestion présenté par le Trésorier général et du rapport du Commissaire aux comptes, approuve les comptes de l'exercice clos au 31 décembre 2005. En conséquence, elle donne quitus aux administrateurs de leur mandat pour ledit exercice et décharge au Commissaire aux comptes.

Quatrième résolution :
En application des dispositions légales, l'Assemblée générale décide d'affecter l'excédent de l'exercice à raison de 142 219,24 euros en report à nouveau.

Cinquième résolution :
En application des dispositions réglementaires, et sur proposition du Conseil d'administration, l'Assemblée générale décide d'augmenter les cotisations de 3% pour l'exercice 2007 et de maintenir à 300 euros la cotisation forfaitaire pour les membres associés.

Sixième résolution :
En application des dispositions réglementaires, et sur proposition du Conseil d'administration, l'Assemblée générale décide d'adopter le budget prévisionnel de l'exercice.

Septième résolution :

L'Assemblée générale confirme, à l'issue de la période probatoire de deux ans, l'affiliation définitive de : - la Fédération française de Full contact et disciplines associées (Collège des fédérations sportives) - la Fédération française de Muaythaï et disciplines associées (Collège des fédérations sportives)

Huitième résolution :
L'Assemblée générale décide de l'affiliation provisoire de la Fédération française de Taï Chi Chuan Qi Kong (Collège des fédérations nationales sportives)

Enfin, Dominique Petit, directrice de la mission Valorisation des Ressources Humaines du CNOSF, et Jean Vintzel, membre du conseil d'administration, ont été honorés. Dominique Petit a reçu le trophée européen «femmes et Sport» et Jean Vintzel le trophée «Sport et Communauté» décernés par le CIO.


Téléchargez :

le rapport annuel d'activités 2005 du CNOSF
Le discours du président Henri Sérandour
Le rapport moral présenté par Michel Vial



Rechercher



Estimez le coût de vos emplois

outil de calcul du coût de l'emploi

Effectuez le diagnostic de votre association

Explorez les différentes pistes de financements de vos emplois




Mentions légales
Maison du sport Français - CRDLA Sport - 1 Avenue Pierre de Coubertin - 75013 Paris